Propriétaire !

Nous avons enfin trouvé notre petit nid douillet et nous avons récupéré les clefs le 14 juin. Pour la petite histoire, nous avons visité cette maison une première fois en novembre 2021. Nous étions tombés amoureux de la superficie du salon (nous aimons recevoir et avoir de la place), du charme de la maison avec ses poutres, ses briques, des nombreuses possibilités d’aménagement (grenier, dépendance, garage…) et de son jardin. Mais nous étions un peu frileux car c’est une vieille maison et donc nous avions peur des mauvaises surprises. Et puis je crois qu’à ce moment là, nous n’étions peut-être pas encore totalement prêts à déménager à 25-30 mins d’Orléans. Nous avons ensuite visité plusieurs autres maisons, des modernes, des anciennes, mais à chaque fois nous étions soit déçus par la taille du salon, soit par l’extérieur. Elle était toujours dans un coin de notre tête. Nous sommes retournés la visiter en février 2022, nous avons fais venir un expert pour vérifier les poutres et pour faire un devis pour l’aménagement du grenier et les divers travaux. Car oui, trop simple, la maison est en bâtiments de France donc nous devons respecter des normes et des règles pour la partie donnant sur la rue. Finalement nous avons craqué et nous l’avons acheté ! En plus nous aimons beaucoup la ville où nous pouvons vraiment tout trouver (même un cinéma et plusieurs restos !).

Quand nous avons lancé toutes les démarches et que nous avons connu la date pour signer chez le notaire, ça a été la course aux devis, aux pré-commandes, aux “mais quelle couleur dans la cuisine ?”, aux abonnements à Leroy Merlin, Castorama, Brico dépôt… La maison est vivable en l’état mais pas à notre goût. Nous avons beaucoup hésité sur le choix des premiers travaux à réaliser. Nous avons encore notre appartement pour 1 mois donc nous voulons en profiter. Nous avons décidé de refaire la cuisine. Elle donne sur l’espace de vie où nous serons le plus souvent donc c’est important de la refaire en premier. Nous avons dessiné je ne sais pas combien de plans pour savoir la taille des caissons à choisir, combien, la longueur, les matériaux, la couleur… nous sommes allés faire plusieurs devis et nous l’avons acheté ce lundi. Livraison le 15 juillet, nous avons fais le choix de la monter nous même donc nous allons sans doute réquisitionner quelques copains 😉 En attendant, nous allons acheter notre électroménager en essayant de profiter des soldes. Nous allons également faire la chambre de notre fils, notre chambre et si possible le dressing (que nous changeons de place pour récupérer un bureau).

C’est difficile de se projeter chez soi, c’est à la fois excitant mais aussi effrayant. On ne veut pas se tromper, on veut se sentir bien chez soi, on veut prendre les bons matériaux sans se ruiner non plus. On a plusieurs amis qui ont proposé leur aide et qui nous ont prêté du matériel car oui nous n’avons rien ! (enfin 2-3 trucs pour un appartement quoi !). Pendant que mon mari va travailler le soir dans la maison après le travail, je prépare les cartons pour faire des A/R. Nous aimerions louer un camion juste pour les gros meubles et emmener le reste avant. Mes parents sont déjà allés 2 fois à la maison pou retirer du vieux papier peint. Malheureusement nous avons découvert aussi de mauvaises surprises et comme nous ne sommes pas des experts en bricolage, tout devient vite un problème pour nous ! Mais on essaie d’être efficace. Nous savions qu’avec une vieille maison, il fallait prévoir un peu plus de travaux et que là où on pensait seulement repeindre les murs, il faut finalement casser un mur et l’isoler à nouveau, refaire le sol et changer le radiateur… Nous espérons seulement ne pas rencontrer de gros soucis.

Bref nous voilà propriétaires 🙂 Notre fils a adopté le jardin avec bonheur. Nous allons faire une partie potager avec lui et sans doute lui acheter une piscine pour cet été ou un portique avec balançoires. Mes parents ont déjà offert un hamac à Monsieur et j’ai bien l’intention d’acheter un barbecue pour recevoir du monde dans les prochains jours 😉

A bientôt pour de nouvelles aventures des apprentis bricolos !

Le jour de la signature, premier apéro à la maison !!

Découvertes du mois de mai

Encore un chouette mois qui vient de passer avec : Les fêtes johanniques d’Orléans, un W.E. chez de très bons amis pour rencontrer leur bébé, 1 journée avec mon fils en immersion à mon boulot, les 1 an d’une petite, des magasins de bricolage/déco, la fête de mon mari, une soirée filles/vente de bijoux, des repas chez les proches, 3 jours de séminaire pour moi dans un cadre splendide et 4 jours en famille à Nantes avec la fête des mères. Rien que ça ! Mais j’ai eu le temps de vous faire une petite sélection, bonne lecture !

Livre : La grande balade de Petros

Une BD récente (4 mai 2022) de 168 pages racontant la vie d’un enfant à Athènes pendant la Seconde Guerre mondial. Cette superbe BD est adaptée d’un roman jeunesse d’Alki Zei, romancière grecque militante de gauche et membre active de la résistance sous l’occupation nazie. Les dessins sont somptueux, dessinés au lavis, avec des traits précis. Les scènes de rue et de vie familiale se succèdent pour raconter la vie quotidienne à Athènes pendant les années de guerre et d’occupation jusqu’à la libération en 1944 à travers le regard, les rêveries et les interprétations d’un petit garçon qui va être obligé de grandir trop vite. Un récit d’enfance et d’apprentissage où nous retrouvons aussi de l’humour et de la tendresse. Une très belle découverte.

Série : HPI

Il faut être honnête, avec mon mari nous n’aimons pas regarder les séries des grandes chaînes mais nous avons vu plusieurs fois la pub pour cette série et cela nous a intrigué, d’autant plus que j’aime bien l’actrice principale. La série introduit un personnage atypique et décalé : Morgane Alvaro, une mère de famille célibataire et au QI très élevée, grande gueule et look extravagant. Elle va passer du statut de femme de ménage fauchée à consultante pour la police. La série est légère, sympathique et s’inscrit dans la nouvelle tendance des fictions de composer des binômes avec un personnage borderline. La série mélange le genre policier à celui de la comédie, cela fonctionne bien. En revanche, le scénario est ultra-caricatural et se nourrit un peu de tous les clichés et stéréotypes. Un bon divertissement malgré les défauts.

Film : Les Animaux fantastiques : Les Secrets de Dumbledore

J’avais hâte d’aller au cinéma voir le film que je savais centré sur Albus Dumbledore et sur sa rivalité avec Gellert Grindelwald, un fil rouge qui ne raconte… finalement pas grand chose. Pour moi, le charme de cette saga réside dans ses créatures et j’ai été très déçue d’en voir si peu dans le film. De manière générale, il y a un certain manque de rythme, des lenteurs dans de nombreuses scènes. Ce troisième film de la saga des Animaux fantastiques n’est pas aussi trépidant qu’espéré mais reste un bon divertissement et prolonge l’exploration de l’univers étendu d’Harry Potter.

Trouvaille : COLIBREE Intergeneration

Avec mon travail nous sommes allés visiter le Lab’O et rencontrer plusieurs startups. Celle-ci a particulièrement retenu mon attention. COLIBREE Intergeneration est le 1er site internet créé et dédié à la cohabitation intergénérationnelle et solidaire, de courte et longue durée, partout en France. Il est exclusivement réservé aux étudiants de moins de 30 ans cherchant une solution pour se loger à moindre frais et plus solidaire, et aux retraités de plus de 60 ans, autonomes, disposant d’une chambre à louer. Une plateforme met en relation les bonnes personnes suivant un matching de profils basés sur les affinités de vie du quotidien. Cela permet aux jeunes étudiants qui peinent à trouver des logements peu coûteux et aux personnes âgées vivant parfois un isolement social, perdant en autonomie, de pouvoir trouver une solution commune pour le bien-être de tous. Une très belle initiative. Si cela vous intéresse, voici le lien du site : https://www.colibree.fr/

Envie du moment : Aménagement maison

Nous attendons la date des notaires pour récupérer officiellement les clefs de notre maison. Les propriétaires peuvent nous laisser les clefs pour juin, nous rendons notre appartement fin juillet donc cela laisse le temps de faire quelques petits travaux avant d’emménager. Pour le moment nous sommes focus sur la cuisine. Après plusieurs devis, nous l’avons choisi et nous sommes actuellement entrain de regarder pour acheter l’électroménager. Elle sera 100% à notre goût, de la couleur, au nombre et à la taille des placards/tiroirs, à la disposition… nous avons hâte ! Nous hésitons également sur l’utilisation de 2 pièces, nous allons peut-être transformer notre idée de départ. Bref, hâte de me lancer dans l’aventure !

J’espère que vous avez pris plaisir à lire ces quelques découvertes. Rendez-vous en juin !

Découvertes du mois d’Avril

Le doux mois d’avril, nous avons pu profiter du beau temps avec notre fils en allant 2 jours au zoo de Beauval avec lui et en l’emmenant à la mer. Des moments en famille qui font du bien. Une belle soirée organisée pour ma fête par mon mari, des activités manuelles avec notre fils (confection d’un garage pour ses voitures, atelier crêpes, peinture à l’éponge, bac à patouille…), des sorties dans divers parcs, des élections, une JPO au boulot, une demi-semaine en amoureux où nous avons profité de nos soirées pour aller au ciné, au restaurant et voir des humoristes. Un mois qui passe encore et toujours trop vite. Voici ma petite sélection du moment.

Livre : Premier sang

Je ne suis pas spécialement une fan d’Amélie Nothomb, je trouve la qualité de ses livres très aléatoire. Enfin couronnée d’un prix littéraire, le Renaudot, avec ce livre, je me suis dis que j’allais le lire. Elle fait parler un homme à la première personne, Patrick Nothomb, son père, décédé le 17 mars 2020, premier jour du premier confinement. Il n’est pas mort du coronavirus, mais d’une rupture d’anévrisme. L’auteur n’a pas pu se rendre aux obsèques de son père et l’on imagine aisément toute la douleur que cela peut entraîner. Dans son roman, elle remonte aux origines de celui-ci et souligne les contradictions du clan familial. Page après page, elle lui redonne voix afin qu’il retrace son propre destin, depuis sa naissance dans un milieu d’aristocrates déclassés jusqu’à la naissance de sa fille. Patrick Nothomb est orphelin de père et élevé et choyé par ses grands-parents maternels jusqu’à l’âge de six ans. L’estimant trop sensible et déterminés à l’endurcir, ces derniers l’envoient ensuite séjourner chez son grand-père paternel, un baron vivant dans un château des Ardennes avec une ribambelle d’enfants qui doivent se battre pour survivre. On va aussi découvrir ses débuts diplomatiques au Congo et la terrible prise d’otages où il a failli mourir en 1964. L’auteur nous dresse un portrait à la fois fragile et fort, plein d’empathie et d’admiration pour son père. L’écriture glisse d’une période à l’autre de la vie du narrateur avec fluidité. Cependant, je reproche au texte qu’il soit un peu court et simple dans l’écriture. L’histoire m’a plu, le style beaucoup moins.

Série : This is Us

Nous avons regardé avec plaisir la saison 5. Le Covid est abordé de façon aussi surprenante que touchante. Les premiers épisodes, avec les personnages masqués et respectant la distanciation sociale, donnent une sensation étrange, un peu trop proche de notre réalité peut-être, cela est étonnement déstabilisant. La série continue à tenir ses promesses, cinq ans après son début fracassant dans le monde des séries. Elle arrive toujours à nous surprendre avec de nouveaux personnages inattendus, avec des bonds dans le passé ou le futur ou encore par de simples coïncidences de la vie. Les 16 épisodes se dévorent facilement et rapidement et donnent l’occasion de passer du temps avec cette famille que l’on aime. La saison 6 sera malheureusement la dernière en attendant… nous profitons !

Film : The Batman

Impossible de louper le nouveau Batman au cinéma ! Un retour obligé dans les salles obscures s’est donc imposé de lui même. Le film présente un Batman plus écorché vif, plus sombre, plus torturé que jamais qui est souvent à deux doigts de passer de l’autre côté de sa barrière morale. Il évolue dans un Gotham mal famé, au bord de l’implosion, une atmosphère profondément anxiogène s’en dégage et il fait nuit et pleut tout le temps. Batman est omniprésent, délaissant son alter ego Bruce Wayne, relégué au second rôle. Honnêtement j’étais très sceptique sur le choix de Robert Pattinson pour interpréter Batman. Grosse bêtise car il est fascinant tant il arrive à être mono expression et stoïque, ce qui colle très bien avec le personnage. Lorsqu’il est en civil, il est obligé de mettre des lunettes de soleil pour se protéger les yeux de la lumière du jour, se déplaçant par gestes lents, inquiétants, avec une allure cadavérique alors qu’il est une figure imposante voir horrifique quand il surgit de l’ombre dans son costume. Un contraste sublime. Ici, Batman est loin du super-héros que nous avons l’habitude de voir, il dirige des enquêtes criminelles, il n’est pas vraiment empathique et inspire la peur, comme à l’origine de la création du personnage. Le film manque cependant un peu de subtilité et sa durée de 3h entraine malheureusement des scènes, des sous-intrigues et des digressions superflues. La tournure scénaristique est aussi un peu trop facile concernant les révélations sur la famille Wayne.

Trouvaille : Légumes sautés, poulet, gingembre & cajou

Petite recette expérimentée par mon mari et… c’est un délice !!! 6 minutes de préparation, 15 minutes de cuisson et un régal pour les papilles ! Rien de bien compliqué, il faut juste bien doser les saveurs. Il faut faire cuire du riz, éplucher des carottes et les couper en biseaux, couper des brocolis, émincer finement de l’ail et tout faire revenir avec de l’huile d’olive pendant 3 mins. On râpe ensuite dessus du gingembre, une cuillère à soupe d’eau par personne, un peu de sel et hop on couvre et on laisse cuire 5 mins. Dans une autre poêle on fait cuire le poulet avec de l’huile d’olive et ensuite on le coupe en lamelles. Enfin, dans une poêle, on ajoute les noix de cajou, de la sauce soja, un peu d’ail, un peu de gingembre râpé, une cuillère à soupe d’eau par personne et une cuillère à soupe de sucre par personne. On ajoute le poulet et on fait cuire 2 mins. Enfin, vous pouvez servir le poulet et ses légumes sur le riz. bon appétit !

Envie du moment : Le pouvoir réparateur du voyage

J’ai récemment lu un article dans Le Figaro proposant une sélection de livres dans lesquels des personnes racontent, après un choc de vie, comment partir à l’aventure devient un soin pour le corps et l’esprit et non plus simplement un loisir. Tous ont témoigné à travers un livre d’une maladie, d’un accident ou d’un deuil et montrent qu’avec la perte de confiance et de repères l’existence devient fragile et il faut donc la vivre plus intensément. Plusieurs ouvrages très différents sont alors cités mais 2 ont particulièrement retenu mon attention. Celui d’Éric Tournaire qui est un passionné de voyage qui entreprend un tour du monde en vélo d’appartement car il est atteint de la maladie de Parkinson. Au total, 40.000 kilomètres parcourus à travers quarante-quatre pays et une amélioration de son état de santé. Et celui de Pierre Cabon qui a perdu l’usage de ses jambes lors de l’attentat du Bataclan en 2015 et qui décide d’entreprendre un tour du monde avec sa compagne et de vivre des sensations fortes (parachute ascensionnel, vol en montgolfière, tyrolienne, kayak…). 2 livres qui sont, sans aucun doute, une ode à la vie et à l’Amour que j’ai très envie de découvrir.

Voilà pour ce mois d’avril. J’espère que vous allez trouver quelque chose à votre gout. Rendez-vous fin mai pour la suite des découvertes du mois !

Découvertes du mois de mars

Le retour des beaux jours et donc des promenades et découvertes avec mon mari et mon fils. Moins de temps donc sur le PC ou devant la télé, plus sur le balcon et chez les amis. Un mois de mars rythmé aussi par une Gender Reveal, un cours de baby poney, des naissances, des retrouvailles en Auvergne… et l’achat d’une maison ! Pas mal sur 31 jours 😉 Néanmoins, voici mes découvertes du mois, bonne lecture !

Livre : Eugène et moi

Katherine, la blonde et Eugène, la rousse n’ont rien en commun sauf leur vingt ans et un mot d’ordre : « sans risque la vie est trop triste ». Leurs chemins se croisent dans un hall d’aéroport et elles vont alors se lancer ensemble dans une aventure qui les mènera de Paris au Mexique puis à Saint-Tropez en plein cœur des années 70. Ce court roman à la plume légère est agréable à lire car il est agrémenté des dessins d’Anne Boudart. Il sent bon le soleil et l’amitié, il est empli d’humour et de souvenirs. Ce livre nous rappelle à quel point l’amitié est belle et essentielle. Une lecture divertissante dans cette période mondiale plus que troublée.

Série : La casa de papel

Pas de nouvelle série ce mois-ci mais la saison 5 de La casa de papel. Autant la série m’a captivé lors de son lancement et pendant ses premières saisons, autant là, j’ai eu plus de mal à rentrer dedans. L’intrigue est un peu diluée dans les scènes de fusillades et les multiples flashbacks. Pourtant, on a encore très envie de savoir comment vont s’en sortir les braqueurs les plus célèbres d’Espagne. La série a toujours ses incohérences inhérentes aux débuts mais tout cela passe finalement au second plan. En bref, une saison finale drôle, touchante et sans temps mort.

Film : Harry Potter à l’école des sorciers

Aussi surprenant que cela puisse paraître, je n’avais jamais regardé les films Harry Potter. Pourtant j’ai beaucoup d’amis qui sont fans de l’univers, je connais en grande partie l’histoire, je flâne dans les boutiques HP à Orléans et j’aime beaucoup les films Les Animaux fantastiques qui découlent de cet univers. Mais je n’ai jamais eu envie de regarder les films. Il aura fallu qu’au nouvel an de cette année, un ami me mette au défi de regarder les films (qu’il m’a gentiment prêté) durant l’année 2022 pour que je commence l’aventure. Pas facile de parler d’un film que quasiment tout le monde a déjà vu depuis de nombreuses années. Ce premier film a le grand mérite de poser les bases d’un univers foisonnant en prenant son temps pour développer les personnages. Le trio d’enfants est immédiatement attachant et fonctionne très bien. La musique correspond à merveille à l’univers féerique de HP. Rien à dire non plus sur les décors, costumes et effets spéciaux. On s’évade avec grand plaisir dans ce monde merveilleux pour petits et grands. J’ai pour le moment visionné les 4 premiers films, l’évolution est intéressante.

Trouvaille : The Moon Project

Le 8 mars, pour la journée internationale des droits des femmes, nous avons eu plusieurs sociétés qui sont venues dans notre école présenter des projets, des réalisations… L’équipe de The Moon project a eu l’excellente idée de partir de jeux classiques pour aborder l’égalité femmes/hommes avec les enfants. Ils déconstruisent les stéréotypes pour mieux les combattre. Plusieurs jeux sont disponibles et pour ma part j’ai beaucoup aimé le mémo de l’égalité des métiers. Ce jeu présente une série de 24 paires à assembler, le but étant de retrouver l’équivalent féminin et masculin : un astronaute/ une astronaute , un policier/ une policière, un coiffeur/ une coiffeuse, un plombier/ une plombière… La règle du jeu est très simple, elle reprend celle du célèbre mémo que tous les enfants connaissent. Ce jeu permet de montrer aux enfants qu’aucun métier n’est plus réservé aux hommes qu’aux femmes et inversement.

Voici le lien du site : https://www.themoonproject.games/

Envie du moment : Machu Picchu et les Trésors du Pérou

J’ai repéré plusieurs expositions intéressantes sur Paris pour cette année mais celle-ci, à découvrir à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine du 16 avril au 4 septembre 2022, m’a forcément tapé dans l’œil. Avec mon mari nous avons fait notre voyage de noces au Pérou et nous avons tellement aimé ce pays. Du coup j’ai bien envie de me replonger dans ce beau souvenir avec lui. Le plus difficile va être de trouver du temps…

J’espère que ces découvertes vont vous donner quelques idées ou envies. Le mois d’avril va être bien chargé (2 jours à Beauval, Pâques à la mer), j’espère pouvoir vous concocter une petite sélection dans toutes les rubriques. En attendant, portez-vous bien.

Globe-trotteuse Orléanaise

Ce qui est bien dans mon boulot, c’est que nous organisons souvent des conférences, rencontres, ateliers… avec des personnalités très différentes, venant de tous les univers, abordant tous les thèmes. Hier, j’ai assisté à la conférence de Florence Renault qui résume 8 ans de tour du monde en stop (2013-2021) soit 60 pays parcourus et 257 102 kilomètres. Florence Renault est originaire d’Orléans et ancienne journaliste de France 3. Elle avait quitté la ville le 2 juillet 2013 – avec 22.000e en poche et des vêtements pour 7 jours – pour une aventure de 2 ans qui finalement s’est prolongée durant 8 ans. Elle voyage en auto-stop, en avion-stop, en bateau-stop à travers le monde. Quand on l’interroge sur ses meilleurs souvenirs, elle évoque la Nouvelle-Zélande où elle a travaillé quelque temps dans une ferme et dans un vignoble aussi en Australie. Ce qu’elle a le plus aimé c’est la nature, les montagnes, les lacs, les randos… elle a notamment été très impressionnée par l’Alaska, ses forêts, ses glaciers de 40 kilomètres de long, les ours bruns et les grizzlis. Elle a rencontré Sebastian, son compagnon originaire du Chili, qui va la rejoindre dans son aventure pour les quatre dernières années. La crise du Covid va la bloquer plusieurs mois en Afrique mais elle refuse de rentrer en France par un vol de rapatriement, « ce serait de la triche » !

C’est le genre de conférence qui donne tellement envie de voyager. Des photos superbes, des anecdotes toutes plus intéressantes les unes que les autres, des rencontres inoubliables. On se dit que le monde est tellement beau, que notre planète regorge d’endroits magnifiques, insoupçonnés.

Florence Renault est actuellement entrain d’écrire un livre pour raconter son histoire mais vous pouvez déjà consulter son blog et/ou la suivre sur les réseaux sociaux :

https://lemondesurlepouce.wixsite.com/stop

Découvertes du mois de février

Un mois de février vraiment très chouette avec beaucoup d’amis ! Des 30 ans surprise, un brunch en ville avec mon meilleur ami et sa famille, la marraine et le parrain de mon fils, des amis en semaine… cela donne l’impression de revivre ! Cela devenait urgent avec des proches que nous n’avions pas vue depuis septembre… (tristesse). On espère se revoir bientôt. Et aussi de jolis moments en amoureux : spectacle, restaurants, cinéma… Mais je ne vous ai pas oublié et voici ma petite sélection pour le mois de février, bonne lecture…

Livre : Les Souvenirs

J’aime passer de temps en temps au Bibliovore d’Orléans afin de voir les occasions de livres. David Foenkinos est un auteur que j’apprécie particulièrement, mon regard s’est donc posé sur ce livre que je n’avais pas et je me suis laissée tenter. Il nous offre ici une méditation poétique sur le rapport au temps et sur la mémoire, une réflexion sur la vieillesse, la parentalité, le désir, l’amour… en ajoutant toujours une petite touche d’humour. Le personnage principal est attachant car il est fragile. Dans ce roman, le narrateur est l’auteur lui-même et il nous plonge dans ses propres souvenirs : le décès de son grand-père et la « fugue » de sa grand-mère. Un histoire touchante où la gravité et la légèreté s’équilibrent. Le roman a été adapté au cinéma par Jean-Paul Rouve, je vais peut-être me laisser tenter.

Série : Family Business

Pour le moment nous avons seulement regardé la saison 1 avec mon mari qui est assez courte : 6 épisodes de 30 minutes environ. Sur le papier, la série n’est pas très originale, son pitch rappelle les célèbres séries Weeds, Disjointed ou Breaking Bad. Le récit accumule de nombreux clichés scénaristiques (la relation avec la policière, la brute dealer) et facilités (un père qui change d’avis du jour au lendemain, l’amie qui est fille du ministre). La série manque d’esprit et de créativité, l’humour y est un peu facile mais on passe quand même un bon moment (peut-être pas suffisant pour regarder la saison 2). La troupe d’acteur est sympathique (Jonathan Cohen, Gérard Darmon, Julia Piaton, Liliane Rovère…) et il y a quelques bonne répliques.

Film : Don’t Look Up : Déni cosmique

Quel drôle de film mais quel plaisir de le regarder ! Il s’agit d’un film catastrophe dans lequel la catastrophe… ne déclenche rien. Avec mon mari nous avons beaucoup aimé l’enchaînement des situations cocasses et le cynisme des dialogues. Difficile de ne pas louer l’interprétation des acteurs (Leonardo DiCaprio, Meryl Streep, Jennifer Lawrence, Cate Blanchett, Timothée Chalamet…), j’avoue avoir pensé au départ qu’avec cette distribution en or, le film avait sans doute tout misé sur ses acteurs seulement. Grosse erreur de ma part. Entre rires et angoisses, ce film est une satire grinçante de notre société, jouant subtilement avec les les clichés et les caricatures pour appuyer son propos. Il pointe du doigt les dysfonctionnements majeurs de nos gouvernements, de nos médias et de nos modes de vie. Le film coche toutes les cases d’une production bien maîtrisée : réalisation, montage, musique. Je recommande.

Trouvaille : Eyemazy

Une boutique (2 pour le moment à Paris et Lyon) qui permet de transformer vos yeux en véritables œuvres d’art ! Grâce à une simple photobox, une photo de votre iris est prise et sera optimisée pour faire ressortir toutes les couleurs et nuances de celle-ci. Vous pouvez ensuite la faire imprimer sur le support que vous voulez et de la taille que vous voulez, l’assembler à une ou plusieurs autres iris pour en faire un tableau, créer des effets… Le rendu est vraiment chouette ! Je vous laisse découvrir le site avec sa galerie : https://eyemazy.com/france/

Envie du moment : Center Parcs

Mon fils adore l’eau, il parle beaucoup de retourner à la mer et il va avoir la chance d’y aller 1 semaine avec mes parents en avril. Mais je suis bien tentée de faire une petite journée à Center Parcs avec lui. Des amis avec enfants sont également intéressés, cela peut-être un chouette moment tous ensemble. Nous avons la chance d’habiter proche de celui des Haut de Bruyères donc autant en profiter. L’avantage d’y aller 2 jours permet de profiter du domaine et des nombreuses activités (parcours aventure, escape room, poney, mini-golf, escalade, VTT, canoë…), à réfléchir.

J’espère vous avoir donné quelques idées. Le mois de mars s’annonce ultra chargé mais je vais essayer de vous concocter une petite sélection sympa aussi !

Ma sélection jeunesse épisode 3

Notre petit loulou âgé de 2 ans maintenant (déjà ! ) est toujours un grand consommateur de livres… pour mon plus grand plaisir ! Rien ne vaut la lecture d’une histoire pour passer de beaux moments ensemble. J’aime quand mon fils vient se blottir contre moi où que je le vois rire en avance et mimer une scène. J’aime quand le soir nous lui demandons avec mon mari quels livres il veut pour aller dormir et qu’il va dans sa bibliothèque les choisir lui-même. Voici une petite sélection de ses favoris (dont un exemplaire unique !), il y a tous les styles !

La Chaise bleue

C’est LE livre du moment, celui qu’il faut lire tous les soirs. Le papa noël de la nounou est venu lui déposer et depuis, il ne s’en lasse pas. Des illustrations simples mais touchantes, deux amis qui ont beaucoup d’imagination. Cette histoire est d’ailleurs une ode à l’imagination, au ludique, au loufoque.

Glouton – Noël

Un livre acheté totalement par hasard… et quel heureux hasard ! Mon fils ne voulait que celui-ci pendant plusieurs semaines. Il était mort de rire à chaque page. Il faut dire qu’avec mon mari nous ne faisons pas que lire, nous y mettons tout notre cœur et beaucoup… de bruitage et onomatopées !!!

Le livre de mes émotions – L’amour

Je n’étais vraiment pas certaine que ce livre puisse plaire à mon fils. C’est une collègue qui m’a parlé de cette collection (on peut y retrouver colère, joie, peur…) écrite par une auteure sophrologue car son fils adore. Ici c’est une histoire pour apprendre aux petits à reconnaître l’amour qui les entoure au quotidien.

Bonjour pompier

Mon fils adore les pompiers, je cherchais donc un petit livre sympa sur le sujet, hors Sam le pompier et Pat Patrouille qu’il aura bien le temps de lire et regarder plus tard (ou pas !), et je suis tombée par hasard sur ce livre dans une librairie parisienne (merci l’atelier de fabrication de sacs en cuir !). L’histoire est amusante et la chute bien trouvée, les répétitions permettent au plus petits de rentrer facilement dans l’histoire. Un album plein d’humour qu’il faut là aussi faire vivre avec des bruitages 😉

Un beau livre

Un livre que mon fils aime lire chez la nounou. Visiblement, il prend beaucoup de plaisir à regarder les grandes images, à essayer de les décrire. Ce livre contient une histoire dans une histoire, une histoire mêlant imaginaire et réalité, vie dans le livre et vraie vie. La nounou essaye de lui apprendre ces différentes nuances, elle lui parle des rêves, de l’imaginaire…

Trois fantômes

Là encore un livre que mon fils lit chez la nounou. Il aborde la peur du noir de manière humoristique. Le texte est visiblement très court, l’histoire simple mais efficace.

Bonne nuit petit monstre vert

Une fois qu’on a fait connaissance avec petit monstre vert, il est l’heure pour lui d’aller se coucher et de laisser place aux étoiles. Les différentes parties du visage du petit monstre nous sont présentées, et ensuite quand le visage est complet nous leur disons bonne nuit, une par une. Mon fils a beaucoup aimé le concept. Nous nous en sommes servis au début pour apprendre les parties du corps (oreilles, bouche, dent…), puis les couleurs et maintenant pour compter le nombre d’étoiles. Un chouette album interactif.

Fleurus, collection Histoires du soir

Cette collection propose de nombreux livres pour le soir avec de courtes histoires sur environ 260 pages. On trouve par exemple Histoires du soir pour les petits, les plus folles histoires du soir, les plus belles histoires du soir pour les petits garçons, les plus belles histoires du soir à lire avec papa et maman… Mon fils en possède plusieurs. Nous commençons juste à lui proposer car les textes sont assez longs et les images sont seulement sur 2-3 pages. Il faut donc être attentif. Pour le moment, il aime bien. Les textes sont variés, les dessins aussi. C’est marrant car il y a des histoires qu’il ne veut pas du tout lire (visiblement il n’aime pas les histoires avec des souris…) et au contraire d’autres sur lesquelles il faut sans cesse revenir.

Cherche et trouve des tout-petits

Là encore il y a plusieurs versions : Cherche et trouve des tout-petits à la ferme, chez les animaux, autour du monde, dans les contes, les saisons… Ce livre aide à l’apprentissage, à la concentration, à la mémoire, au repérage. Le principe plaît beaucoup à notre fils, il y joue même seul et repère bien ce qu’il faut chercher.

Le livre… de son doudou

Un livre unique puisqu’il s’agit du livre de son doudou ! Avant noël, j’ai réalisé des photos de son doudou à la maison en le mettant en scène dans plusieurs situations (faisant la cuisine, prenant son bain, jouant aux cartes avec les autres peluches…). J’ai ensuite fais éditer les photos dans un livre cartonné en ajoutant un peu de texte et le papa noël est venu lui offrir. Je vous laisse imaginer sa surprise, sa joie et son excitation de voir son doudou faire des bêtises à la maison ! C’était trop mignon ! Une belle idée cadeau.

Voilà pour cette troisième sélection. Nous essayons de lui faire découvrir plusieurs styles, pas uniquement les choses que nous aimons. La nounou lui propose aussi de beaux ouvrages et l’emmène régulièrement à la bibliothèque choisir des livres à emprunter. Pour le moment il adore les livres, j’espère que l’école ne va pas l’en dégoûter par la suite avec les lectures imposées. En tout cas je prends toujours plaisir à lui chercher des albums et je peux passer un temps fou à regarder toute l’offre jeunesse qui est vraiment très chouette.

Découvertes du mois de janvier

Un premier mois de l’année bien particulier… Entre les 2 ans de mon fils un peu chamboulé, 3 jours de télétravail imposés par semaine, les tests PCR à répétition (heureusement négatifs à chaque fois), la garde de notre fils pendant 1 semaine (isolement de la nounou car cas contact), les maisons qui nous passent sous le nez… il y avait de quoi avoir le moral en yoyo ! Heureusement, le télétravail a permis de profiter pleinement des fins de journée et donc de pouvoir aller se promener avec notre fils, au bord de l’eau, au parc, faire du manège, des châteaux de sable… Nous avons pu avec mon mari assister à 2 spectacles sur Orléans (Orlinz Comedy Club) et nous faire des petits restos, voir la famille / les amis, profiter un peu des soldes, cocooner à 3… Bref, du bon et du moins bon pour ce début 2022. Je vous laisse vous faire votre opinion concernant les découvertes du mois…

Livre : Le Bal des folles

J’avais très envie de voir le film au cinéma, je l’ai loupé et finalement, le papa noël m’a apporté le livre. Le synopsis est le suivant : Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques, de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Pour un premier livre, l’auteure retrace avec précision le quotidien d’un asile pour aliénées dans le Paris du XIXe siècle à quelques jours du bal annuel. On découvre que finalement la maladie dont souffre une grande partie de ces internées est la société patriarcale qui emprisonne celles qu’elle ne peut contrôler, qui viole, frappe et torture les femmes. La précision historique est là, l’imbrication entre folie et spiritisme est intéressante et rajoute de la surprise dans le roman, le scénario est bien ficelé, les personnages sont attachants et l’histoire de Geneviève, l’infirmière en chef de La Salpêtrière, rend le roman moins prévisible qu’on aurait pu le craindre. L’écriture dépouillée et le style employé un peu sec peuvent ne pas convaincre. Le roman n’a pas la profondeur d’un chef d’œuvre mais personnellement, c’est le genre de livre qui fait ressortir mon côté historienne et me donne envie d’aller me documenter, d’aller gratter quelques informations sur ce fameux bal des folles. Un beau premier roman.

Série : Ne t’éloigne pas

Avec mon mari nous ne savions pas quoi regarder et nous sommes tombés sur cette mini-série policière britannique de huit épisodes adaptée d’un roman de Harlan Coben. L’intrigue est banale et stéréotypée, on flaire assez rapidement les choses, la série est saturée de flashbacks redondants, il y a de nombreuses situations invraisemblances et les dialogues sont assez pauvres. Pourtant, je ne peux pas dire que nous avons passé un mauvais moment mais il faut clairement la regarder en posant son cerveau où à la limite en se disant que c’est une parodie !

Film : Phantom Thread

Les louanges pleuvent sur ce film de Paul Thomas Anderson et pourtant… Déjà, j’ai trouvé que la musique était plus qu’envahissante, jusqu’à couvrir les dialogues. Je suis totalement restée indifférente à l’histoire dépourvue pour moi de toute émotion. La romance tourne à l’affrontement psychologique entre un tyran obsessionnel et sa muse insoumise, le film explore la possibilité d’une inversion du rapport de force, pour moi il y avait matière à aller beaucoup plus loin, à mettre plus de sentiments. Le jeu de manipulation se révèle bien trop tard, dans le dernier tiers du film seulement. Le rythme est assez contemplatif, lent, je ne trouve pas le jeu des acteurs aussi extraordinaire que ça. Le film est une belle réussite esthétique mais pour moi le scénario n’est pas transcendant du tout. Le film est finalement plus déstabilisant que bouleversant.

Trouvaille : Sergio Odeith

Bon pas vraiment une trouvaille pour moi car Sergio Odeith est mondialement connu… mais peut-être pour vous ! Il est un grapheur portugais considéré comme une référence dans le domaine du lettrage 3D et est mondialement connu pour ses incursions révolutionnaires dans l’art anamorphique sur le terrain. Il se distingue par ses compositions créées en perspective et peintes sur différentes surfaces (angles de murs, sols, bloc de béton). Ses créations semblent littéralement sortir des murs sur lesquels elles sont peintes et prendre vie par des effets d’illusion d’optique. Je vous laisse aller jeter un œil !

Envie du moment : Illustration pour enfants à l’aquarelle

Je suis tombée sur quelques sites proposant des cours en ligne pour réaliser des illustrations pour enfants à l’aquarelle et j’avoue que cela me tente bien (si je trouve le temps…). J’ai notamment repéré un cours qui, en plus des techniques de couleur et de peinture, permet de composer un récit explorant le lien entre le texte et l’image. J’avais commencé un « livre » avec dessins et textes pour mon fils que je n’ai pas continué pour le moment car le résultat n’est pas ce que j’attendais. J’ai bien envie d’achever cette idée et de pourquoi pas réaliser des petites toiles pour sa chambre ou des cartes à encadrer.

Voilà pour janvier 2022. Rendez-vous en février pour de nouvelles découvertes. A très vite !

Découvertes du mois de novembre / décembre

Avec un peu de retard, voici les découvertes du mois de novembre / décembre. La fin d’année a été bien chargée, entre les derniers achats de noël, la préparation des fêtes, les sorties avec notre fils, le rush des derniers jours au boulot, les vacances… je n’ai pas vraiment eu l’occasion de traîner sur la toile. Bonne lecture à tous !

Livre : Message des hommes vrais au monde mutant

Pour être parfaitement honnête, je n’aime pas tellement ce genre de livre sur la spiritualité, l’ésotérisme, la sagesse… mais j’avais entendu que Mylène Farmer avait réalisé plusieurs couvertures de livres de la collection Aventure Secrète et donc la fan que je suis s’est rendue en magasin voir cela de plus près. Sur les 10 titres proposés, seulement 2 ont retenu mon attention, je me suis dis « pourquoi pas », tentons l’aventure. Et je confirme, cela n’est pas ma came. Le livre parle de Marlo Morgan, américaine cinquantenaire BCBG, thérapeute, qui conduit un projet en Australie qui l’amène à rencontrer une tribu aborigène méconnue, « le Peuple Sauvage ». Pendant trois mois, elle va partager avec eux une longue marche initiatique dans le désert intérieur australien. Sur le concept pourquoi pas, après je trouve que cela tourne vite en « les gentils « sauvages » vivent en communion avec la Nature, pauvres de biens matériels mais riches de spiritualité, à l’inverse des occidentaux qui détruisent la planète ». L’écriture est fluide mais un peu trop pauvre à mon goût. Je trouve l’ouvrage un peu naïf, un peu facile. Le message est une évidence, comment ne pas y adhérer… Bref une lecture qui ne m’a pas conquise, espérons que le second ouvrage sélectionné me parle un peu plus.

Série : Arcane

Je n’avais vraiment pas envie de regarder cette série issue de l’univers du jeu en ligne League of Legends. J’ai voulu faire plaisir à mon mari, me disant que je n’allais rien comprendre et sûrement détester, et là j’ai été totalement bluffée. Déjà, c’est une réussite artistique absolue, une claque visuelle, le style d’animation est proche du réalisme (mélange de 2D et 3D pour un superbe rendu cinématographique) avec des jeux de caméra intéressants, la bande-son est tout simplement magistrale, le scénario prenant, les personnages impactants… un petit bijou ! Les combats sont percutants, on ne nous épargne rien des chocs, des coups et du sang versé. La série aborde les thèmes de la lutte des classes, le progrès social et technologique, la conservation du système établi, et le renversement des puissants par les nouvelles générations. Arcane fourmille de détails précis à l’attention des joueurs expérimentés de League of Legends mais raconte aussi une histoire abordable par tous. J’ai vraiment hâte de découvrir la saison 2 !

Film : Bohemian Rhapsody

Nous avions été le voir au cinéma en 2018 et nous avions beaucoup aimé donc forcément, comme le film est passé à la télé pour noël, nous l’avons regardé à nouveau. Je ne rentre pas dans le débat des inexactitudes et des omissions de ce biopic. Je trouve seulement l’acteur grandiose et la bande-son me donne tout simplement envie de danser et chanter.

Trouvaille : Cake Factory

Nous avons découvert cette machine lors d’un goûter chez des amis et miiiiiiiam ! Impossible de rater ses gâteaux, il n’a jamais été aussi facile de redécouvrir le bon goût des gâteaux maison, de faire de la pâtisserie avec les enfants et de réaliser des pâtisseries originales. Les programmes intelligents adaptent automatiquement le temps de cuisson et la température pour chaque type de recette. Pas besoin de préchauffage, la machine s’utilise tout de suite. Et croyez-moi, les fondants au chocolat sont une tuerie !! Merci papa noël pour ce beau cadeau !

Envie du moment : Une frange

Une envie, sans avoir envie tout en ayant envie ! Cela fait un moment que j’hésite à me faire une frange mais cela peut tellement changer le visage (outre le fait que cela demande un minimum d’entretien). J’ai eu la frange quand j’étais petite mais c’est toujours mignon à 5 ans, peut-être beaucoup moins à 35 ! Et puis quelle frange, il y en a plusieurs sortes : la frange fine, le rideau, la frange dégradée, la frange effilée, la frange arrondie, la frange texturée, la frange longue… et oui quand on commence à se renseigner… Affaire à suivre.

J’espère que ces découvertes vont vous donner des idées et je vous dis à très vite pour les premières de 2022 !

Au revoir 2021

2021 vient fraîchement de se terminer, nous avons passé de très bonnes fêtes avec nos proches, noël en famille et nouvel an avec les amis. Outre le fait de devoir faire un test antigénique à chaque fois afin d’éviter au maximum les risques, cela m’a fais un bien fou de vivre ces quelques jours « normalement », de retrouver de la joie, de la festivité, des rires, des yeux qui brillent, de l’insouciance, une vraie bouffée d’air frais qui donne des forces pour commencer 2022. J’ai été particulièrement heureuse que mon fils puisse faire un vrai noël avec ses grands-parents, arrière-grands-parents, tante, cousin(e)s, je peux vous garantir qu’il a passé de très bons moments à jouer avec les petites de mon cousin jusqu’au bout de la nuit. Le nouvel an a renforcé encore les liens d’amitié que nous avons avec les amis d’ici. Ils sont notre famille de coeur, sans aucun doute. Il est bon de savoir que nous pouvons compter sur eux et aborder tous les sujets. Nous grandissons ensemble ainsi que nos enfants et je mesure la chance que nous avons d’avoir rencontré de si belles personnes. Nous allons bien évidemment nous retrouver pour les grands événements (anniversaires, naissances, baptême, crémaillère…) mais aussi pour une aprem jeux, un goûter improvisé, un coup de main pour monter un meuble, pour que nos enfants jouent ensemble, une promenade… des moments simples de la vie, sans prise de tête, juste l’envie de se voir et de passer de bons moments.

Pour cette nouvelle année qui arrive, pas de grandes résolutions. Je souhaite juste continuer à profiter de mon couple, organiser des moments à 2 comme nous avons pu le faire en 2021. Continuer également à faire des choses en famille, des sorties diverses et variées en espérant que le covid ne nous bloque pas trop. J’ai des tonnes d’idées, d’envies, des facilement réalisables et d’autres qui demandent un peu plus d’organisation. Je suis sur un groupe privé sur Facebook Le bonheur d’Orléans qui m’intéresse surtout pour les idées de sorties, balades, ateliers, événements… dans la région avec des enfants (plus que pour acheter des habits/jouets de seconde main). Je suis également abonnée à quelques comptes sur Instagram pour avoir des idées d’activités/sorties/vacances avec des tous petits. Tout cela vient compléter ma liste. Je ne vais pas refaire un paragraphe dessus mais bien évidemment, je souhaite profiter de mes proches autant que possible. Je suis en bonne voie pour passer moins de temps derrière le PC, j’y passe déjà tout mon temps au boulot, je trouve plus intéressant de faire autre chose quand j’ai du temps libre. Je publie de moins en moins sur Facebook et honnêtement je m’y connecte maintenant quasiment uniquement pour répondre aux mails car j’entretiens des correspondances avec des amis (3 a 4 mails par semaine). Je suis de la vieille école, je préfère voir les gens en vrai 😉 Et pour les autres sites, je fais un peu de veille sur les sujets m’intéressant, j’écoute quelques podcasts, mais j’y passe moins de temps qu’avant. Je vais essayer de prendre un peu plus de temps pour moi cette année, peut-être reprendre la photo, peut-être commencer à écrire le livre que j’ai en tête depuis un moment, passer plus de moments entre copines, faire un peu de sport… mais j’avoue vite culpabiliser quand je ne suis pas avec mon mari et mon fils car j’ai l’impression de perdre du temps avec eux, des moments précieux. Nous sommes fusionnels et j’en profite tant que cela est possible. Enfin, un objectif qui serait vraiment chouette pour 2022 : avoir enfin notre maison. Nous y travaillons, les proches aussi :p Bref, rien de transcendant, rien d’irréalisable pour cette nouvelle année. Juste l’envie d’une grosse dose d’Amour. Et rien de mieux pour cela que de commencer l’année en fêtant les 2 ans de mon fils dans quelques jours.

Pour finir, voici un petit texte qu’une amie m’a envoyé pour la nouvelle année et que j’ai bien aimé :

En cette dernière soirée de l’année, se souvenir qu’il est toujours temps… temps d’aimer et temps de recevoir, temps de changer et temps d’accepter, temps de recommencer et temps de partir, temps de renaître et temps d’espérer, temps de promettre et temps d’agir, temps de vivre… tout simplement.