Joyeuses Pâques

Nous étions confinés pour le premier Pâques de notre fils et nous avons eu peur avec mon mari de l’être à nouveau pour le second. Heureusement, nous avons pu nous déplacer et aller le fêter en Auvergne avec mes parents, grands-parents et ma tante. Les 4 premiers étant vaccinés, nous étions aussi beaucoup plus sereins. La semaine des mauvaises nouvelles étant tombée juste avant, nous avions besoin de changer d’air, de faire cette petite coupure et de voir nos proches. Nous avons en plus eu la chance d’avoir un temps splendide. Autant vous dire que notre fils a passé son temps dans le jardin de mes grands-parents, entre le ballon, le chiot de mes parents, les oeufs et les cadeaux à chercher, il a pris des couleurs ! Sa petite bouille arrive à faire fondre tout le monde, visiblement ses yeux sont un atout de charme (les mamans du parc viennent le confirmer) et sa petite tête chevelue passionne. Il faut avouer qu’il sait y faire aussi en faisant « au revoir » avec la main, en partageant ses gâteaux et jouets, en faisant des câlins, en courant vers les uns et les autres pour être pris dans les bras, en applaudissant joyeusement, en faisant le clown et en rigolant de bon coeur ! Il a été bien chouchouté et gâté une fois encore. Nous avions demandé peu de chocolat pour lui car il est encore petit et il en mange rarement. Il en a donc reçu un peu mais également des livres et pas mal d’habits pour l’été car « bah oui il va bien falloir qu’il s’habille ce petit prince »… bon pour le coup cela est utile car effectivement il ne risque pas de rentrer à nouveau dans ses shorts, t-shirts, polos… de l’an dernier. Bébé a bien grandi depuis ! En tout cas c’était un grand plaisir de le voir chercher et ramener ses petits paquets, mais surtout de le voir s’amuser avec ma famille. Je sais que je suis chanceuse d’avoir des grands-parents bien portants qui peuvent jouer avec lui à même le sol, le porter, lui courir derrière… ils profitent de chaque seconde avec lui. J’espère que cela va encore durer de nombreuses années. Depuis toute petite, pour moi, Pâques rime avec déjeuner en famille et chasse aux œufs. Tout le monde redevient un enfant, les plus grands aidant les plus petits. Ma fête tombant souvent au moment de Pâques, nous profitons d’être tous réunis pour la célébrer. Un moment joyeux et festif dans ce mois d’avril que j’espère pouvoir transmettre à notre fils. Avant de rentrer chez nous, ma grand-mère nous donne depuis toujours un petit bouquet de laurier qu’elle a été faire bénir à l’église. Je le conserve précieusement jusqu’à celui de l’année d’après. Des souvenirs de famille heureux et surtout précieux. Une belle parenthèse dans cette période troublée.

Notre fils en pleine chasse !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s