Panier pour voyager

Pour noël j’ai eu une panne d’inspiration pour les cadeaux de mon mari. Il faut dire que la plupart de mes idées ont été utilisées lors de son anniversaire surprise pour ses 30 ans. Du coup maintenant, difficile de trouver des idées originales. Et pour compliquer la chose, nous avons nos cadeaux pour notre noël en amoureux et les cadeaux pour le jour J. Et puis avec le covid exit les billets pour des spectacles, concerts, musées, les réservations pour un W.E. surprise à l’étranger… et pas de lèche-vitrine non plus. Et finalement, 1 mois et demi avant environ j’ai eu THE idée. Comme nous n’avons pas pu voyager en 2020, malheureusement (je ne parle pas des vacances en France que je ne considère pas comme un voyage), j’ai eu l’idée de lui faire un panier avec des cadeaux représentant tous nos voyages et lui faire deviner à l’ouverture le jour J. J’ai donc dressé la liste de nos voyages à l’étranger uniquement et j’ai cherché des cadeaux pouvant nous rappeler des souvenirs ou typiques de là bas. En 5 ans, nous avons déjà un palmarès sympathique. Mais entre les délais de la poste, le retard des livraisons, les réapprovisionnements… j’ai finalisé mon panier seulement quelques jours avant noël, donc petit stress. Voici mes idées par pays :

  • Pérou : Le plus simple dans mon esprit car j’avais reperé sur internet une boutique péruvienne faisant venir directement les produits de là bas. Du coup j’ai pris une bouteille de Pisco pour qu’on puisse refaire nos cocktails, le maïs chullpi grillé et salé au rocoto pour l’apéritif que nous mangions là bas et le verre à bière typique de Cuzco. Pour le coup facile et le colis est arrivé en avance à mon grand étonnement.
  • Amsterdam : Je ne voulais pas tomber dans la facilité et acheter des bières. Du coup je suis allée à notre fromagère du marché pour réserver son meilleur morceau de fromage du pays. Un délice !
  • Londres : Pour le coup j’avais plusieurs idées en tête, notamment un livre sur le street-art de là bas comme mon mari m’avait offert sur place un cours pour apprendre à en faire et une visite avec un guide pour découvrir les oeuvres d’un quartier. Mais je n’ai pas été séduite par la qualité des ouvrages que j’ai trouvé. J’ai ensuite pensé à lui offrir du thé mais soyons honnête, il en est beaucoup moins friand que moi. J’ai pensé pour rire à un souvenir à l’effigie de la famille royale mais après il faut le stocker. Du coup j’ai eu la révélation un matin en me disant « mais oui, Londres = Harry Potter ! » et j’ai pris une pop’ spéciale noël d’Harry Potter.
  • L’Irlande : Là encore l’idée simple était de prendre du whisky ou des bières mais je n’avais pas envie. Je me suis donc rendue au comptoir irlandais à Orléans. Pour le coup beaucoup de choix, j’avais flashé sur un polo pour monsieur mais malheureusement pas sa taille. J’ai donc opté pour une belle et grande écharpe en laine de là bas (tellement chaude la laine d’Irlande) et un paquet de chips goût Guinness pour la petite touche de fun.
  • Corfou : La tâche a commencé à se compliquer. J’ai pensé à la marmelade, liqueur ou gourmandises de kumquat mais nous n’étions pas fans. Puis j’ai revu notre petite promenade dans les rues et toutes les boutiques vendant des objets en bois d’olivier. Bingo. Comme mon mari venait de me parler de son enfance à jouer avec des toupies, j’ai trouvé un artisan qui propose de très nombreux modèles, classiques et originaux, et j’en ai commandé une en bois d’olivier donc.
  • Bruges : Bon là encore la bière était possible, surtout que nous avons visité là bas 2 brasseries, mais non, toujours pas ! J’avais ma petite idée toute simple en tête, des chocolats… Jeff de Bruges ! Les préférés de mon mari étant les cornets gianduja.
  • Montreux : Là encore j’avais mon idée. Nous sommes allés plusieurs jours à Montreux pour le Montreux Comedy Festival et nous y avons découvert de chouettes humoristes. J’ai donc acheté le DVD du spectacle de Jarry que nous devions aller voir à Orléans (merci covid…).
  • Slovénie : Alors là, la cata ! Nous y avons passé un excellent séjour, nos premières vacances en amoureux à l’étranger donc un excellent souvenir. Mais niveau cadeau typique… Il y a bien le miel et le sel mais nous avons encore ceux du Pérou. Il y a de nombreux objets traditionnels en bois mais doublon avec Corfou et la dentelle d’Idrija non merci ! Du coup j’ai un peu honte mais j’ai acheté un simple magnet du magnifique lac de Bled.
  • Sicile / Rome / Venise : A l’inverse, beaucoup d’idées pour l’Italie. Mon esprit s’est arrêté sur une machine à pâtes, un objet en verre de Murano, un Pinocchio en bois, du vin de Marsala, un four à pizzas, un objet en lave de l’Etna… et finalement j’ai pensé à… une sorbetière ! Cela pourra aussi ravir notre fils d’ici quelques temps. Et puis nous avons mangé les meilleures glaces du monde à Venise et Rome (tout simplement une tuerie). Nous en avons dégusté tous les jours.

Enfin, comme dernier cadeau, j’ai acheté le gros livre Le Routard « Voyages : Tout un monde à explorer » pour que nous puissions rêver de nos prochaines destinations. Un guide très complet, avec des thèmes comme : Quels sont les dix plus beaux treks du monde ? Où aller pour faire la fête en Europe ? Quels sont les road trip mythiques ? Quelles sont les grandes fêtes à ne pas manquer ? Comment s’y prendre pour faire du Woofing ? Quelles sont les plus belles plages du monde ?… des informations pratiques et complètes sur chaque lieu évoqué et de nombreuses photos, cartes et planisphères.

Mon mari était vraiment heureux d’ouvrir les paquets et d’essayer de deviner le pays / la ville. Nous avons pu ainsi nous remémorer de bons souvenirs. Par contre cette idée a forcément un prix qu’il faut estimer dès le début (achat, frais de port, déplacements…) car « ça, plus ça, plus ça… » on monte vite !! Vous pouvez aussi faire un panier en mode plus touriste/humour avec des mugs, des magnets, porte-clés, casquettes, T-shirts, badges… beaucoup plus simples à trouver ou avec des spécialités culinaires (j’ai hésité pour l’Italie à acheter plusieurs kgs de pâtes, riz à risotto…) ou encore avec des livres, des auteurs des différentes nationalités ou des livres parlant du pays en question. Sans le covid, je pense que j’aurais ajouté des cadeaux comme un bon pour un restaurant péruvien à Paris, des billets pour une exposition sur l’art italien, un spectacle d’humoriste, un match de rugby avec l’Irlande… mais je n’ai pas voulu prendre le risque. Une prochaine fois peut-être… pour fêter le retour aux sorties 😉

Le panier avec les cadeaux (la sorbetière à part ! )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s