3 mois… des joies, des envies, des craintes

Déjà 3 mois que notre petit loulou est né, que nous sommes devenus des parents. 3 mois d’un amour indescriptible qui se renforce tous les jours. Il faut bien avouer que nous sommes un tantinet vernis avec Mathis. Quelques jours après son arrivée à la maison, il a fais ses nuits, il n’a jamais rien dis quand nous avons changé 3 fois de lait pour ses régurgitations, il boit bien et rapidement, pour la tétine il se moque de la forme de la téterelle et prend n’importe laquelle… bref ce n’est vraiment pas un bébé compliqué… pour l’instant !! Du coup cela n’a pas fondamentalement changé notre mode de vie. Nous avons toujours nos soirées, une fois bébé couché à 20h, nous savons qu’il ne se réveillera pas de la nuit et nos grasses matinées le W.E. Nous avons facilement trouvé notre équilibre à 3 et nous sommes toujours très fusionnels avec mon mari.

Depuis 3 mois, Mathis est de plus en plus éveillé. J’adore le matin aller le chercher dans son lit et voir son visage s’illuminer et me sourire quand il me voit. Un petit bonheur simple mais qui me donne le sourire. Pareil quand il s’amuse à faire le clown devant l’appareil photo. En ce moment nous avons la chance de le voir rire et sourire très régulièrement. Nous avons inventé des petits jeux avec lui, des moments de complicité, de joie, auxquels il répond volontiers. Il est également passionné par le papier peint de sa chambre, des baleines et des poissons, qui arrive à le calmer quand il pleure. Maintenant il attrape facilement ses jouets et semble s’en amuser. Bref, il grandit déjà vite notre petit homme ! Mais heureusement les câlins et les bisous restent des moments hors du temps qu’il réclame… pour notre plus grand bonheur !

Même si nous ne voulons pas le voir grandir trop vite, nous avons aussi hâte de lui apprendre et faire découvrir des choses. Bientôt la diversification alimentaire va débuter, cela va être chouette. Et puis après il y aura toutes les premières fois : la première fois qu’on ira à la mer, qu’on fera de la pâte à sel , qu’on lui apprendra à nager, à skier, à faire du vélo, qu’on peindra, qu’on fêtera son anniversaire avec des copains, qu’on ira au zoo, au parc, en vacances, qu’on fera un gâteau… nous voulons en faire un petit garçon curieux et heureux. Je ne sais pas quel monde nous allons lui léguer, les événements récents ne laissent rien présager de bon pour le futur, il était peut être même un peu égoïste de faire un enfant dans ces conditions, mais nous savons que nous voulons au moins lui offrir le meilleur tant que nous pouvons et tant que le monde tourne à peu près rond. Nous savons déjà qu’il aura la chance d’être bien entouré, par une famille aimante, par un parrain et une marraine déjà gaga de lui, par des amis présents et des enfants plus ou moins de son âge. Nous aimerions que sa vie soit une fête, du moins qu’elle y ressemble le plus possible. Que les malheurs et les tristesses soient réduits au minimum. Je pense que c’est le désir de tous les parents. Nous allons essayer de faire du mieux que nous pouvons, en pensant toujours en priorité à lui, à son équilibre qui peut aussi être complétement différent du notre et c’est cela qu’il est important de prendre en compte et de respecter. Nous ne voulons pas non plus le façonner à notre image mais qu’il soit lui, bien dans sa peau et heureux. Nous voulons lui proposer plusieurs choses, lui faire découvrir des choses différentes, pour qu’il puisse savoir ce qu’il aime mais aussi ce qu’il n’aime pas en connaissance de cause.

En attendant, nous profitons du confinement pour le voir grandir et s’émerveiller du monde qui l’entoure (enfin de l’apart !). Mon mari étant en télétravail, il peut ainsi profiter davantage de notre petit homme. Nous avons hâte de pouvoir à nouveau l’emmener voir ses grands-parents et arrière grand-parents. Et puis, il a des copains et des copines qui ont hâte de le revoir ou de faire sa connaissance ! L’été est toujours une belle saison, il fait beau, nous voyons plus les amis (combo jardin/barbecue/piscine), nous nous promenons plus facilement dans la région, nous partons en vacances… alors après cette période difficile, nous comptons bien en profiter pleinement tout en gardant des moments bien à nous. Nous avons reporté notre premier W.E à la mer tous les 3 qui devait être pour le pont du 8 mai, un beau projet donc à replanifier dans les mois à venir.

Bref, 3 mois qui nous ont fait grandir et qui nous ont comblé d’Amour.

 

DSC_0062Mes 2 amours

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s