Découvertes du mois de février

Encore un mois qui est passé à vive allure. Les W.E avec la famille et les amis, les semaines bien remplies, les promenades dans la neige et le retour du soleil. Je n’ai encore pas pris le temps de lire, j’ai eu pas mal le nez dehors. Voici donc les découvertes du mois, bonne lecture :

Série : La Chronique des Bridgerton

Un croisement réussi entre les romans de Jane Austen et la série Gossip Girl. Ici, Lady Whistledown est notre Gossip Girl à nous, une personne mystérieuse qui publie un journal de potins dont s’abreuvent tous les membres de l’aristocratie britannique, dans cette Angleterre pré-victorienne du début du 19e siècle. On suit la veuve et les 8 enfants du Vicomte Bridgerton, récemment décédé, et leurs tribulations à la cour de Londres. Daphné est en âge de se trouver un mari et de courir les bals. Il faut dire qu’en 1815, peu d’autres perspectives existent pour les femmes : elles doivent être mariées avant vingt-cinq ans au risque de se retrouver vieilles filles…Daphné doit donc trouver un bon parti pour sauver sa famille et assurer de futurs candidats aux rangs favorables pour ses sœurs. Cette série est un divertissement agréable reprenant les codes des comédies romantiques et des séries pour ados. Les intrigues sont assez superficielles mais agréables à regarder, le cliché autour d’un couple d’« enemies to lovers » se voit à des kilomètres à la ronde, la question raciale n’est pas du tout abordée (la société dans laquelle évoluent les personnages semble être dénuée de tout racisme), les personnes les plus belles sont les plus intéressantes / les gens laids sont méchants / les gens gros sont adorables / les jeunes beaux font l’amour à plusieurs… un peu too much et pourtant… les magnifiques décors, les riches costumes colorés, les musiques, le beau Duc de Hastings, font passer un bon moment, léger et fleur bleue.

Film : Enola Holmes

Gros échec avec mon mari car nous pensions commencer une nouvelle série ! Du coup l’épisode 1 nous a semblé très long… comme il s’agit en réalité d’un film :p Enola Holmes se déroule en 1880 et met en scène la cadette rebelle de la famille alors qu’elle n’a que seize ans. Sa mère vient de disparaître et ses deux frères, Mycroft et Sherlock souhaitent l’envoyer en pension pour la transformer en Lady digne de ce nom. Hors de question pour Enola qui en plus trouve des messages cryptés de sa mère. On assiste plus à une aventure qu’à une investigation proprement dite, les scènes d’action ne sont pas époustouflantes mais elles se laissent regarder. L’actrice Millie Bobby Brown (que j’aime beaucoup dans la série Stranger Things) prend dès le début l’habitude de s’adresser au spectateur en fixant la caméra. L’atout majeur de ce film est la proximité avec le spectateur et l’humour marqué et bien dosé. On peut aussi souligner le discours plutôt malin sur la place des femmes au sein de la société victorienne. Le film se laisse apprécier et regarder sans la prétention de devenir un blockbuster, je pense qu’il s’adresse plus à un jeune public (Il n’empêche qu’on peut y trouver un certain plaisir hein !). Une comédie charmante et réussie, parfaite pour une soirée cocooning.

Trouvaille : Les silhouettes de Madame Dé

Une jolie idée cadeau ! La silhouette de votre enfant en fil de fer avec une lettre (ou pas) pour venir décorer sa chambre. Vous pouvez aussi découvrir sur son site des anges, des vierges, des baigneuses, des hirondelles, des oiseaux, des crèches… il y en a vraiment pour tous les goûts. Je pense me laisser séduire pour moi mais aussi pour offrir. Je vous laisse faire un tour sur le site : https://madamede.bigcartel.com/products

Envie du moment : Saint-Malo

Avec mon mari nous venons de réserver quelques jours à St Malo, du 9 au 12 mars (hors vacances scolaires donc prix divisé par 2 !) dans une petite maison. Nous y sommes allés en avril 2018 et nous avions fais de belles promenades / randos que nous espérons refaire avec bébé (et des nouvelles !). Ne sachant pas si le couvre-feu sera maintenu ou non, nous avons loué avec un petit jardin comme ça, s’il fait beau, notre fils pourra jouer dedans en fin de journée pendant que papa et maman prennent l’apéro 😉 Nous n’allons malheureusement pas pouvoir retourner dans nos bons petits restos (sauf si à emporter) mais nous allons au moins pouvoir profiter du bon air marin, de la plage et des balades.

Un mois de février avec, sans le vouloir, à l’honneur le 19e siècle. Un mois tout en douceur. Rendez-vous en mars.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s