Découvertes des mois de juillet / août / septembre

J’ai été bien mauvaise élève cet été, je n’ai pas pris le temps de faire la page de mes découvertes mensuelles. Les 3 derniers mois sont passés à une vitesse folle. Et dire que noël se rapproche à grand pas. Voici donc ma sélection :

Livre : Un taxi mauve de Michel Déon

J’ai acheté ce livre parfaitement au hasard, sans savoir qu’il avait remporté le grand prix du roman de l’Académie française et qu’il a été adapté au cinéma quelques années après sa sortie. Le fait que l’histoire se passe en Irlande m’a simplement donné envie de me replonger sur les routes de ce beau pays. Le narrateur mène une vie retirée dans la campagne irlandaise et va faire d’étranges rencontres. Il va devenir un observateur perspicace des petits drames qui l’entourent. On assiste lentement à la dissipation du mystère entourant les âmes perdues rencontrées : le gentil Jerry qui deviendra un ami fidèle, Sharon qui est devenue princesse en achetant un château allemand et son châtelain, Taubelmann grossier et mythomane qui répugne autant qu’il fascine et surtout sa fille muette Anne. L’ouvrage est bien écrit (j’ai presque envie de dire logique pour un académicien) pourtant j’ai peiné à rentrer dans l’histoire durant les premières 150 pages. On ressent la profonde mélancolie des personnages, la culture traditionnelle irlandaise, on se promène dans les paysages splendides avec eux (pour ma part, je visualise très bien les endroits où je suis moi même allée). Il n’y a rien à dire mais là encore il me manque un petit quelque chose pour en faire un coup de coeur. Je pense regarder le film, par curiosité et pour avoir les 2 visions.

Série : Stateless

Une série en 6 épisodes seulement et pourtant un véritable choc visuel et émotionnel. La série, adaptée de faits réels, nous plongent dans l’enfer d’un centre de réfugiés, en plein désert d’Australie où se côtoient des réfugiés d’Irak, d’Inde, d’Afghanistan, du Pakistan… et Sofie, ancienne hôtesse de l’air mal dans sa peau qui s’est retrouvée dans une secte du développement personnel. Le sujet est fort et arrive à porter un regard objectif sur la situation générale. Car si le sort des migrants est vraiment terrible, on constate que ce n’est pas forcément paradisiaque en dehors du camp pour les surveillants, les administratifs, les politiques, les journalistes, les militants. La série est presque à voir comme un documentaire. La série est cocréée par Cate Blanchett et le casting est vraiment bon. J’avoue au départ l’avoir regardé car j’aime beaucoup l’actrice Yvonne Strahovski, qui est stupéfiante dans The Handmaid’s Tale, et dont j’étais fan dans ma jeunesse pour son rôle dans Chuck. Je ne regrette vraiment pas, comme quoi… Bref une série coup-de-poing qui dresse un état des lieux glaçant sur les conditions de traitement des migrants en Australie.

Film : Je veux juste en finir

J’avais vraiment envie de voir ce film de Charlie Kaufman (scénariste notamment de Eternal Sunshine of the Spotless Mind) et là, pour le coup, nous avons regardé le film comme un ovni. Nous avons même regardé l’explication du film sur internet après l’avoir visionné. L’histoire semble pourtant simple, Lucy prend la route avec son petit ami Jake pour rencontrer les parents de celui-ci alors qu’une tempête de neige s’annonce. Pendant le trajet, elle ne cesse de penser à comment rompre avec Jake, pensées que nous entendons avec sa voix off. Au travers des dicussions dans la voiture, sur l’art et la vie, on remarque immédiatement que le couple est voué à se perdre. Le réalisateur joue avec la notion du temps, il prend un malin plaisir à créer de la confusion, baladant ses personnages à plusieurs moments. Les parents de Jake sont vieux, puis jeunes, puis agonisants… L’identité même de Lucy est sujet à caution : elle ne cesse de changer de prénom. Je n’ai pas accroché au film mais le final pour moi est un grand manqué. Sans rentrer dans les détails, le réalisateur a recours à la comédie musicale et s’engouffre plus profondément dans ses délires et dans la surenchère. Bref, pour regarder ce film il faut être dans une forme olympique et avoir le moral, sinon vous pouvez passer votre chemin.

Trouvaille : MAD

Une nouvelle boutique sur Orléans, rue des Carmes, qui propose des objets (trousses, mugs, carnets de voyage, boîtes à thé, livre pour enfant…) illustrés par la « vendeuse » elle-même, représentant le Loiret, ses voyages, ses inspirations. Elle propose aussi des cours de dessin, la création d’un carnet de voyage, des illustrations sur mesure pour un évènement. J’ai vraiment flashé sur son style, son trait, je suis repartie avec 2 belles boîtes à thé, l’une représentant les bords du Loiret où nous adorons nous promener avec mon mari et l’une plus exotique avec un oiseau d’Amérique du sud (les 2 sont donc un petit clin d’oeil à notre histoire). Noël approchant, je trouve qu’il y a vraiment de beaux cadeaux à offrir aux personnes amoureux de la région ou des réalisations à commander. Je pense me laisser tenter. Le plus drôle est que l’illustratice est la petite soeur d’une ancienne copine à moi de primaire/collège. Le monde est petit 😉 Je vous laisse le lien pour découvrir la boutique : https://www.anaisgroisy.com/

Envie du moment : La Géorgie

Avec mon mari nous sommes tombés par hasard sur un reportage sur la Géorgie. Un coup de coeur pour ce pays aux incroyables montagnes et lacs. C’est aussi un trésor d’antiquités et de sanctuaires et le paradis des randonneurs notamment avec les grands espaces dans le Caucase géorgien. Un face à face avec la nature qui donne vraiment envie et un pays encore peu touristique et bon marché.

Voilà pour mes dernières découvertes, j’espère que certaines vont vous inspirer ! Je vous donne rendez-vous en octobre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s