Premiers jours chez la Nounou

Le jour J devait bien arriver un jour… après des mois de fusion avec mon petit homme, j’ai éprouvé un sacré sentiment de culpabilité en le déposant chez la nounou. Sentiment sans doute accentué par le fait qu’actuellement je suis sans emploi, donc j’ai la possibilité de le garder avec moi. Mais avec mon mari, nous voulions qu’il puisse apprendre aussi à vivre sans être 24h/24h avec nous, qu’il puisse être avec d’autres enfants, qu’il puisse apprendre d’eux et s’adapter aussi à d’autres règles que celles de la maison. Nous avions déjà laissé notre fils plusieurs fois à ses grands-parents, quelques heures au début puis une demi-journée et une journée. La première fois je n’ai pas honte de dire que j’ai versé ma petite larme, et pourtant il était avec ma maman en qui j’ai toute confiance. Alors là, le laisser à une « inconnue » difficile… Faire confiance à une « étrangère » alors qu’on couve son petit homme tous les jours depuis 8 mois, qu’on va vérifier plusieurs fois quand il dort qu’il respire, qu’on garde toujours un œil sur lui quand il rampe et essaye de se relever sur les meubles, qu’on est vigilant quand il mange de peur qu’il fasse une fausse route, qu’on s’interroge si on l’entend éternuer ou tousser… on se demande forcément si la nounou va réussir à bien s’en occuper et si elle va lui apporter l’attention nécessaire. Nous l’avons pourtant rencontré plusieurs fois, elle nous a été conseillée par de proches amis, elle partage notre intérêt de faire découvrir de nouvelles choses aux enfants et va organiser des sorties (dans la mesure du possible avec le covid) dans les parcs, à la médiathèque, dans les musées (muséum, musée des Beaux-Arts, FRAC), faire des ateliers… Il est aussi important pour elle que les enfants puissent prendre l’air et jouer à l’extérieur, elle habite juste en face d’un grand parc donc parfait pour notre fils que nous sensibilisons depuis sa naissance à la nature et qui adore voir le vent faire bouger les feuilles, toucher les fleurs, sentir, voir un petit insecte… (en espérant qu’à l’adolescence il ne devienne pas trop geek à ne jurer que par son écran de PC et ses consoles !). Je pense même que nous pourrions bien nous entendre avec elle et son mari dans l’intimité car ils sont passionnés de lecture (la nounou possède une licence en lettres modernes et son mari est prof), d’art, de cinéma, de voyages… Elle possède une bibliothèque entière de beaux albums pour enfants à me faire rêver ! Bref malgré tous ces bons présages, il y a toujours une petite appréhension de laisser son enfant. Et puis il y a aussi la peur de louper les premières fois. Pourtant, je sais que nous avons eu énormément de chance avec le confinement de pouvoir profiter pleinement des premières fois de notre fils et de les voir en direct. Mais je pense que je vais avoir un petit pincement au cœur si elle me dit qu’il a marché avec elle ou prononcé un autre mot que « papa » et « maman ». Bref, j’ai donc déposé mon fils (pour seulement 2h en plus !) lundi avec la boule au ventre, comme si j’allais passer un entretien d’embauche ou faire ma propre rentrée. J’avais aussi peur que Mathis puisse m’en vouloir et qu’il me fasse sa petite moue de tristesse ou qu’il pleure. Je lui ai expliqué plusieurs fois la situation, calmement, en lui disant par exemple qu’il allait désormais passer un peu de temps avec une autre personne très gentille et avoir de nouveaux copains, qu’il fera les mêmes choses qu’à la maison mais aussi de nouvelles dans un autre endroit et que surtout tous les soirs maman viendra le rechercher. J’avais aussi gardé son doudou avec moi quelques jours pour l’imprégner de mon odeur et je lui ai laissé mon foulard avec lequel il aime jouer pour le rassurer. Je ne sais pas si tout cela a fonctionné ou si c’est le caractère de mon fils mais il n’a pas versé une larme chez la nounou, ni le premier jour, ni les autres. Evidemment, je m’en doutais, le premier soir il m’a boudé. Si, si, mon fils est un boudeur, cela a même amusé la nounou. Déjà un sacré petit caractère, je pense qu’avec mon mari nous allons bien nous amuser pour la suite… (en même temps, les chiens ne font pas des chats, et niveau caractère, nous sommes plutôt pas mal !). Il avait aussi boudé quand mon mari a repris le travail sur site après le confinement ou quand je l’ai laissé à mes parents la première fois. Par contre quel bonheur maintenant de le récupérer le soir, de le voir s’agiter dans les bras de la nounou pour venir vers nous et quand nous rentrons à la maison, de le voir rire, faire le clown, me montrer ses nouvelles prouesses et faire 10 fois plus de câlins ! Un pur moment de bonheur qu’il faut savourer pleinement. Pour le moment, il est en période d’adaptation, ce qui me semble essentiel pour qu’il puisse se familiariser doucement avec son nouvel environnement et qu’il se sente rassuré. Vendredi sera sa première journée entière chez la nounou, j’avoue appréhender un peu. Il va aussi beaucoup me manquer. La semaine prochaine il commencera son emploi du temps, en sachant que pour le moment je le garde le lundi matin, qu’il ne va pas chez la nounou le mercredi toute la journée et qu’il n’y va pas le vendredi après-midi (oui nous avons aussi réfléchi pour avoir la possibilité de nous faire des grands W.E tous les 3 :p). Et ne croyez pas que pendant ce temps maman va gentiment bouquiner, se prélasser au soleil, faire des massages en institut de beauté, papoter avec les copines, remplir ses albums photos ou geeker sur internet et faire de la console. Oui maman va s’accorder un peu de temps pour elle, maman a envie de commencer l’album photos 2020 et l’album de la première année de Mathis, maman a envie d’aller chez le coiffeur, maman va en profiter pour voir une amie habitant en banlieue parisienne, maman va bouquiner un peu sur sa terrasse, maman va tester un atelier de poterie… mais maman ne va pas uniquement faire du ludique, elle va aussi en profiter pour faire le ménage de l’appartement/ranger/faire des lessives/repasser… sans avoir un petit gnome dans les pattes, faire des candidatures et chercher du travail, tester de nouvelles recettes et faire les courses, réfléchir aux cadeaux de noël et des anniversaires à venir, regarder pour préparer le baptême, faire de l’administratif, faire un peu de sport… bref je ne suis pas certaine de m’ennuyer !! Bilan donc de cette première semaine chez la nounou très positif ! J’avoue être de plus en plus rassurée de le laisser et de le retrouver joyeux et plein de vie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s