Découvertes du mois de mai

Un mois de mai agréable, permettant la lecture au soleil, l’oisiveté, les petits plaisirs et les longs W.E à 3. Voici donc mes découvertes du mois :

 

  • Livre : Street Art bestiaire urbain de Sophie Pujas

tigreUn livre qui m’a interpellé cet hiver, au moment des fêtes de noël, mais que je n’avais pas acheté sur le moment. Mon mari y a pensé pour ma fête cette année, pour mon plus grand plaisir. L’animal se révèle comme l’un des motifs les plus riches du street art. La ville devient alors un zoo à ciel ouvert où se mélange animaux connus, monstres ou chimères. Dans ce livre, on trouve 7 chapitres thématiques et 20 portraits d’artistes aux techniques multiples. J’ai pris plaisir à découvrir de nouveaux artistes et à comprendre leurs motivations au moment de réaliser une œuvre. Je vais sans doute réaliser des articles dans les mois à venir sur certains. J’ai hâte de me rendre sur les lieux des œuvres me plaisant le plus, appareil photo en main et yeux grands ouverts !

 

  • Série : Fleabag

LACN-fleabag-amazon-1Lors de la 71ème cérémonie des Emmy Awards, Fleabag a créé la surprise en raflant 6 récompenses, dont celle de meilleure série comique. Je me suis donc dis qu’il fallait que nous regardions la saison 1, surtout qu’une amie venait de me la recommander chaleureusement. Pour le coup, je ne sais vraiment pas quoi en penser.  L’héroïne est une Londonienne trentenaire célibataire à l’humour acerbe. Accro au sexe, Fleabag est paumée et dépressive, depuis la mort de sa meilleure amie, avec laquelle elle tenait un salon de thé autour du thème des cochons d’Inde. L’originalité de la série est que Fleabag brise le quatrième mur. Elle s’adresse directement au téléspectateur en parlant à la caméra. Je trouve que l’humour est basé sur le malaise et la gêne mais je ne sais pas comment le décrire. Pourtant j’ai vue des séries ou le sexe est très présent et cru comme dans Californication ou bien plus soft dans Sex and the City mais là, il y a quelque chose qui me dérange. Je n’arrive pas à entrer vraiment dans l’histoire, à savoir ou le personnage principal veut nous emmener. On parle beaucoup de cette série comme étant une série à l’humour noir anglais féministe, je pense que je suis passée au travers. Mon mari n’adhérant pas trop non plus, je ne suis pas certaine que nous regardions la saison 2.

 

  • Film : Hotel Artemis

hotDans un Los Angeles quasi post-apocalyptique de 2028, Miss Thomas dirige un hôtel d’un genre très particulier, spécialisé dans les soins en urgence pour criminels ayant payé leur cotisation annuelle. Pour une fois, vous allez m’entendre dire que le film est trop court (1h30), plusieurs personnages manquent de substance et la fin est un peu trop rapide à mon goût. Hotel Artemis a de bons arguments pour plaire avec son ambiance rétro-futuriste mais le scénario est un peu bancal. Pourtant nous avons passé un très bon moment en le regardant. Il est important de préciser que ce film a été produit en dehors du système des studios et qu’il s’agit d’un premier film. Cela est donc très prometteur.

 

  • Trouvaille :  Jeu Hollow Knight

holAvec mon mari nous avons plusieurs consoles dont la PS4. Nous aimons bien jouer de temps en temps en deuxième partie de soirée, après un film, une série ou un jeu de société. Nous avons acheté Hollow Knight car j’étais attirée par le style graphique Burtonien. Le jeu permet de parcourir des gigantesques galeries, la map apparaît petit à petit et elle est vraiment très grande. Chaque nouveau lieu à explorer est la promesse de l’émerveillement liée à la découverte d’une nouvelle ambiance, de nouveaux ennemis, de nouvelles musiques. De nombreuses quêtes secondaires permettent de renforcer son personnage par de multiples biais. Le joueur possède une palette d’actions qui s’étoffe au fil de l’aventure, pour combattre des créatures (130 espèces hostiles et une trentaine de boss divers). Les décors sont magnifiques et le gameplay aux petits oignons. Nous sommes vraiment ravis de notre achat.

 

  • Envie du moment : Création d’un Kitibook

kiJ’avais très envie d’acheter pour mon fils un Kitibook qui est un livre d’éveil basé sur la méthode Montessori pour les enfants de 10 mois à 6 ans. J’ai lu plusieurs articles dessus et je me suis donc connectée sur le site. Le prix m’ayant totalement refroidi (6 pages 79 euros, 10 pages 99 euros…) j’ai donc décidé de prendre mon temps pour en créer un pour mon fils. Cela ne doit finalement pas être si complexe même si le rendu sera forcément un peu moins sympa. Mon ami Pinterest ainsi que les blogs de plusieurs mamans vont donc m’aider pour le réaliser. Je peux trouver les pièces dans les quincailleries, magasins de tissus… sans trop de soucis. Les idées me viennent déjà en tête. Et pourquoi pas plus tard, créer les activités avec mon fils et les coller/coudre dedans. Cela nous fera une activité commune et il pourra être fier d’avoir continué son livre.

 

Voilà pour ce mois de mai ! J’espère qu’il vous aura donné quelques idées ! Rendez-vous en juin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s