Plateau de fromages

Le nom de mon blog ne ment pas, je suis une vraie épicurienne, j’aime profiter de la vie, que cela soit en essayant de voir au maximum mes proches (famille et amis), en voyageant, en profitant des bonheurs simples, en découvrant de nouveaux univers… et en mangeant ! Ici, je vais vous parler de fromages ! Plus précisément du plateau de fromages que nous avons avec mon mari la plupart du temps et dont nous sommes fans. Nous avons la chance d’avoir sur notre marché une fromagère unique, qui fait venir des fromages de partout (elle est même la seule de la région à posséder une licence pour vendre certains fromages) et qui propose donc une grande diversité. D’ailleurs, nous lui avons demandé de réaliser le plateau de fromages de notre mariage et les invités nous en parlent encore. Étant originaire d’Auvergne, je peux vous dire que j’ai été élevée très jeune au Saint Nectaire, au Bleu d’Auvergne, au Cantal, au Salers, à la Fourme d’Ambert… les plateaux de fromages étant gargantuesques lors des repas de famille. Autant vous dire que les gens qui me disent « moi aussi j’adore le fromage, notamment le kiri et le babybel », je préfère ne pas répondre… (j’espère que mon fils aimera les fromages fermiers et artisanaux)

Voici donc un petit aperçu de notre plateau actuel (sinon je peux vous pondre 10 pages sur les fromages), avec du classique et du moins classique, nous aimons les fromages qui ont du goût, du caractère :

 

unnamedOld Groendal : Tout simplement impossible de s’en passer depuis que nous l’avons adopté ! Il s’agit du fromage que notre fromagère est la seule à pouvoir vendre. Le fromage est onctueux, on a l’impression qu’il fond dans la bouche, avec un goût très complexe. On a l’impression qu’il est salé mais en fait non. Ce fromage a été couronné médaille d’or au World Cheese Award edition 2017-2018. Une merveille !

 

 

moelleux-du-revardLe Moelleux du Revard : Une pâte molle très crémeuse (pour éviter que sa pâte ne s’échappe, il est cerclé d’une sangle d’épicéa) aux arômes boisés qui persiste en bouche. Il est fabriqué dans le département de la Savoie.

 

 

 

saint-felicienLe saint-félicien : Il est onctueux, légèrement salé et noiseté. Selon l’’affinage, qui est de 10 jours minimum, son goût peut aller de doux, frais et lacté, à typé et persistant en bouche, et sa pâte peut devenir coulante (notre préférée). C’est un fromage français du Dauphiné.

 

 

brebLe Fumaison : C’est un fromage au lait cru et entier de brebis ficelé à la manière d’un gros saucisson. Il a une saveur fumée et boisée. C’est le fromage que je mange depuis toujours chez mes grands-parents.

 

 

sainteLe Sainte-maure-de-touraine : C’est un fromage de chèvre qui peut être onctueux ou sec (nous le préférons bien coulant). Il a la particularité d’être traversé d’une paille de seigle gravée au nom de l’appellation et attestant l’origine de la fabrication.

 

 

girolle-tete-de-moine-3La tête de moine : Contrairement aux autres fromages, il ne se coupe pas mais se racle en rosettes très fines au moyen d’une girolle ou d’une pirouette. Il est originaire du Jura bernois et provient plus précisément de l’abbaye de Bellelay. Un petit plaisir pour toutes les heures.

 

 

 

z15543948325651Le César Régalis : Il s’agit d’un fromage au lait pasteurisé de brebis à pâte persillée recouverte d’une feuille de cire alimentaire. L’origine de son nom propre « Régalis » lui vient de son terroir; « Mons Regalis » signifiant le Mont-Royal, base étymologique de la cité de Montréjeau.

 

 

Alors, prêts pour une petite dégustation ? Le plateau n’attend plus que vous, vous connaissez la maison 😉

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s