Découvertes du mois de Janvier

Pour bien commencer l’année 2020, voici donc mes découvertes du mois :

 

  • Livre : L’abécédaire des métiers imaginaires de Anne Montel

81gWCnBKKeLUn livre pour les enfants qui m’a tapé dans l’œil ! J’adore l’idée, originale et poétique à la fois. Les illustrations sont magnifiques, nous plongeant dans un univers un brin loufoque. Au fil des lettres et au gré des mots, chaque métier imaginaire a son histoire extraordinaire : saleuse d’eau de mer, démaquilleuse de pandas, collectionneur de flocons de neige… un beau cadeau à offrir, aussi bien pour les petits que les grands !

 

  • Série : Carnival Row

5860359Une plongée dans un univers fantastique sombre, aux allures du Londres victorien de Jack l’éventreur. Les humains et les créatures légendaires (fées, centaures et autres faunes) cohabitent tant bien que mal dans la métropole de Burgue alors qu’une série d’agressions et de meurtres sanglants secouent l’ensemble de la communauté. Les décors sont somptueux, les costumes travaillés, le duo Orlando Bloom / Cara Delevingne fonctionne plutôt bien. Pour le moment nous sommes conquis par cette première saison.

 

 

  • Film : Brooklyn Affairs

bbJ’étais très impatiente de voir ce film réalisé par Edward Norton que j’apprécie aussi bien en tant qu’acteur que réalisateur. La bande-annonce promettait un polar tortueux et haletant, une histoire de détective atteint du syndrome de la Tourette dans l’Amérique conquérante des «fifties», le tout pour une durée de 2H30. Finalement j’ai trouvé qu’on perdait rapidement le fil conducteur de ce polar noir qui manque d’action, de mouvement.  L’intrigue est intéressante mais beaucoup trop longue dans son traitement. C’est avant tout un film d’acteurs avec beaucoup de dialogues. On y croise Willem Defoe, Alec Baldwin, Bruce Willis et Gugu Mbatah-Raw. Je trouve que le film ne décolle jamais vraiment malgré les performances bluffantes et la très bonne réalisation. Dommage…

 

  • Trouvaille : tawashi 

IMG_9409Comment réaliser une éponge zéro déchet ? Rien de plus facile ! Les éponges du commerce sont souvent synthétiques d’origine végétale à base de viscose ou synthétiques issues de la pétrochimie alors autant la fabriquer soi même en quelques minutes. Il suffit de prendre de vieux T-Shirts ou chaussettes ou collants et de fabriquer un « métier à tisser » avec une planche et des clous. Vous pouvez également la fabriquer en utilisant la technique crochet. Dans ce cas, vous vous débarrasserez ainsi de vos restes de bobines de coton et vos fins de laine. On s’en sert pour faire la vaisselle, laver la table, décrasser la voiture… et elle est lavable ! Pour la réalisation, il existe de nombreux tutos et sites sur internet pour vous aider, en voici par exemple un : http://www.meliecoop.fr/2017/07/12/tuto-tawashi/

 

  • Envie du moment : Profiter de mes deux hommes

f4d401417e030b04b2fcd5a2f9b459cdMon mari va reprendre le travail vendredi après son congés paternité. J’ai l’impression que le temps est passé à toute allure pour nous 3 depuis la sortie de la maternité. Nous avons pris le temps de nous reposer, de nous apprivoiser, de débuter cette nouvelle vie ensemble, de nous émerveiller, de voir la famille et quelques amis, de partager des moments à 2, de faire quelques sorties en ville et aux alentours avec bébé… des moments simples de bonheur, intenses et riches. La fin de semaine va passer vite, j’ai envie de les garder tous les 2 auprès de moi encore, encore et encore ! Je mesure la chance que j’ai de les avoir dans ma vie et d’être entourée par autant d’amour.

 

Voilà pour ce premier mois de l’année, rendez-vous en février pour de nouvelles découvertes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s