EVJF

Il y a quasiment 2 semaines maintenant, j’étais à l’EVJF d’une de mes meilleures amies. Nous avons passé un W.E délicieux à Trouville/Deauville. Je connaissais déjà un peu ses autres amies, nous nous sommes souvent croisées lors des baptêmes, anniversaires… mais passer 3 jours avec elles a vraiment été un régal. De jeunes mamans dynamiques, drôles, spontanées, à l’écoute, on a facilement envie d’aller vers elles, elles ont une belle énergie communicative. Les 2 témoins ont mis le paquet, entre repas, défis, simulateur de vol, escape game, boîte de nuit (et bain de minuit improvisé notamment pour la future mariée !), plage, grande roue, alcool… il ne manquait rien, sauf peut-être un peu plus de soleil.

J’ai forcément repensé à mon propre EVJF qui a aussi eu lieu en mai… 2018. Le temps passe vite, je me souviens pourtant parfaitement de ce W.E surprise. Le vendredi soir, mon conjoint m’a proposé innocemment de passer le samedi sur Paris pour faire des expos. Nous avons donc regardé celles en cours, je ne me suis doutée de rien, nous avons l’habitude de passer des journées sur Paris. Le lendemain matin, je le sentais un peu stressé mais j’avoue avoir pensé que c’était à cause du trajet en voiture pour aller sur Paris. Ce n’est jamais agréable de conduire sur le périphérique et en ville. Une fois sur place, je le sentais agacé de ne pas pouvoir se garer proche du centre Pompidou, de perdre du temps. Nous étions en pleine manifestation anti Macron, beaucoup de routes étaient bloquées ou déviées. Il a finalement pris une route en sens interdit, a ouvert ma portière en me demandant de prendre un sac dans le coffre et de l’attendre dans le Starbucks. J’avoue que sur le moment, je n’ai rien compris, je me sentais un peu perdue avec mon sac au milieu de la route. Je suis donc rentrée dans le Starbucks en marmonnant et là, j’ai vue mes témoins !! La surprise a été totale !!! J’ai su par la suite que mon conjoint ne devait initialement pas m’emmener jusqu’à Paris mais qu’une invitée avec qui je devais prendre le train depuis Orléans avait annulé sa venue. Je tiens à préciser que le pauvre est tombé en plein dans les bouchons pour retourner sur Orléans et qu’il a mis plus de 4h à rentrer. Nous avons toutes eu une grosse pensée pour lui (et un peu de culpabilité aussi) et il est définitivement passé pour l’homme parfait auprès de mes amies 😉

Après avoir enfilé mon gilet panda, mon écharpe EVJF et ma couronne, nous avons retrouvé mes autres amies pour faire un escape game à la sauce mexicaine baptisé Malédiction. Un super moment et mon équipe a réussi à sortir dans les temps ! Yes ! Ensuite direction le bois de Vincennes pour déjeuner et relever des défis. En arrivant, les filles sont tombées amoureuses d’un ballon géant licorne dont elles ont fais l’acquisition pour moi. J’en ai pris grand soin et je l’ai emmené partout avec moi, dans le métro, dans les rues, dans les bars, sur le bateau, dans le train… elle répondait au doux nom de Paillette. J’ai réussi à remplir un grand nombre de mes défis malgré la chaleur étouffante et la honte par moment ! J’ai demandé aux couples la recette du bonheur, j’ai chanté des comptines à un enfant, j’ai vendu des préservatifs, j’ai récupéré 1 tonne de bisous (il fallait demander à des hommes de me faire la bise et leur poids pour arriver à 1 tonne), j’ai fais un bouquet de fleurs, j’ai récupéré des objets (cigarettes, mouchoirs, bonbons…), je me suis prise en photo avec des gens différents (une personne âgée, une personne promenant un chien…)… vraiment un bon moment même si parfois je n’étais pas très à l’aise. Les gens ont tous participé avec plaisir. Après tous ces efforts, l’heure de boire est vite arrivée, nous avons enchaîné quelques verres avant de nous rendre dans un restaurant bar club brésilien à la déco vraiment sympa, Street-art, lumières, musique et ambiance caliente.  Avec mes 3 témoins, nous avons rejoins dans la nuit notre chambre d’hôtel à la Villette pour une bonne nuit de sommeil.

Le lendemain, après un petit dej’ gargantuesque et quelques confidences, je suis restée avec l’une de mes témoins et nous avons rejoins une autre amie pour une croisière sur la Seine. Le temps était parfait, nous avons pu nous mettre en extérieur et en profiter pleinement. Ensuite, promenade dans Paris et petite pause au café du musée du Quai Branly. Après quelques heures de papote, j’ai repris le train et je me suis réveillée à Orléans, un filet de bave pendouillant de ma bouche et Paillette bien accrochée à mon poignet ! Nous avons échangé quelques regards amusés avec les autres voyageurs et mon conjoint est venu me récupérer à la gare.

Un EVJF au top, avec de beaux moments de complicité et des rires. Je tiens vraiment à remercier mes témoins qui ont assuré pour rendre cette journée parfaite, je sais combien cela est difficile et stressant d’avoir ce rôle d’organisateur et de trouver une date regroupant le plus de gens possible. Je tiens aussi à remercier mon mari, un homme exceptionnel (il a même réussi à ne rien oublier dans mon sac pour les 2 jours : démaquillant, coton, mascara, lotions, habits…!). Je remercie aussi mes amies de s’être rendues disponibles pour ce W.E. malgré 7 mois de grossesse, un bébé ayant la varicelle (le papa a bien géré aussi, merci à lui), les kms pour venir, la chaleur à affronter, les soucis de train/RER avec les manifestations, l’appréhension de ne pas connaître les autres… j’ai de la chance d’être si bien entourée 🙂 

Le jour du mariage, un petit livre photos regroupant les meilleurs moments du W.E était dans l’urne, c’est toujours un plaisir de le feuilleter et de me remémorer ce beau moment 🙂

TT 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s