Zoo de Beauval

Honnêtement, je ne suis pas spécialement une grande fan des zoos. J’en ai visité plusieurs avec mes parents quand j’étais petite et il faut bien avouer qu’à cet âge, c’est assez fantastique (et rigolo !) de voir par exemple des zèbres lécher la vitre de la voiture!

Et puis un jour, j’ai eu un coup de cœur pour Beauval. Je trouve le parc très bien aménagé et le personnel est attaché au confort et au bien être des animaux. La diversité des espèces est impressionnante (10 000 animaux de 600 espèces), la plupart des animaux bénéficient de grands espaces, le parc est en perpétuel aménagement, les 2 spectacles proposés sont de qualité… c’est toujours un bonheur de pouvoir m’y rendre.

Vous me direz « oui mais ça reste un zoo, les animaux sont condamnés à une vie derrière les barreaux » et pour le coup, vous avez raison. Après je n’ai aucune raison particulière de défendre Beauval, je n’ai pas d’actions chez eux (malheureusement !) mais je me dis qu’un zoo qui compte autant de naissance par an (environ 750) et qui peut se vanter d’être la plus grande maternité animale de France n’est pas qu’un lieu de distraction pour visiteurs en mal d’exotisme. C’est cela que j’apprécie particulièrement. Beauval joue notamment un rôle majeur dans la protection et la conservation des animaux menacés d’extinction. Par exemple, son laboratoire abrite un trésor : la seule banque de sperme au monde dédiée aux éléphants d’Afrique. Beauval est également à l’origine de l’association Beauval Nature qui a été créée pour mettre en œuvre, développer et soutenir des actions de conservation pour la préservation de la biodiversité mondiale, ainsi que des programmes de recherche scientifique permettant de mieux connaître les animaux et de les protéger efficacement. Une nouvelle clinique vétérinaire a également été construite en 2017 comprenant scanner et salle d’opération.  Enfin, tout au long de la journée, les animateurs du zoo donnent rendez-vous aux visiteurs devant les animaux pour le nourrissage mais aussi pour partager leur passion et leur savoir (les menaces pesant sur les espèces en milieu naturel, la vie des animaux présentés, la place de ces derniers dans le groupe, leurs noms, leurs histoires…) et chacun peut également poser des questions. Une mission pédagogique donc pour les petits et les grands.

J’ai également eu la chance d’être « Soigneur d’un jour » au parc pour une matinée et pouvoir en voir les coulisses. Au garde à vous dès 7h, j’ai participé au nourrissage de plusieurs espèces en « cuisinant » au préalable des plats adaptés, j’ai pu recevoir une initiation éthologique au sein des secteurs des grands singes, j’ai reçu des informations sur les soins apportés aux animaux, j’ai nettoyé les cages et préparés les espaces… une très belle et riche expérience qui permet aussi de pouvoir dialoguer avec des professionnels notamment sur le rôle des parcs zoologiques modernes.

Bref, Beauval reste un zoo, on aime ou on aime pas, mais pour moi il a ce petit quelque chose en plus. J’aime m’y promener, flâner dans les allées, découvrir les naissances…  et cette année, je compte bien faire le plein avec le pass duo qui a été offert à mon mari ! Qui nous aime, nous suive 😉

Informations : https://www.zoobeauval.com/

 

42855803_10215386587950815_6628078008898945024_o

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s